Share Button


L’effet d’ensemble en équitation.

 

Cette semaine, nous allons parler de l’effet d’ensemble. Mais c’est quoi cette bête ?

L’effet d’ensemble, je n’en ai encore jamais parlé je pense dans mes vidéos. C’est un concept de François Baucher (1796-1873) qui permet de calmer les chevaux ou de les garder sous contrôle.

 

Le problème c’est que, d’abord c’est très peu enseigné, et ensuite, il y a quand même plusieurs difficultés.

 

Ce n’est pas un exercice très facile, parce qu’il va un peu contre la légèreté.

 

En effet, il consiste à mettre les jambes et les mains en même temps.

 

Baucher avait dit : « jambes sans mains, mains sans jambes », mais là c’est une exception. C’est-à-dire qu’on met les mains et les jambes ensemble.

 

Il avait inventé ça dans sa première manière, d’ailleurs. Avant qu’il parle de légèreté.

 

Pourquoi donc mettre les mains et les jambes en même temps ?

 

C’est un peu comme sur une voiture, appuyer sur le frein et l’accélérateur en même temps. Ça risque de faire des dégâts. C’est d’ailleurs ce que font beaucoup de cavaliers actuels plus ou moins consciemment.

 

En fait, ça sert à mieux contrôler son cheval, l’encadrer ou l’arrondir.

 

Le cheval est pris entre les mains et les jambes et ne peut que céder. Mais il est un peu contraint.

 

Alors vous voyez que ça a des avantages et des inconvénients ;

  • l’avantage c’est qu’on contrôle le cheval,
  • et l’inconvénient c’est qu’il est un peu comprimé entre la main et la jambe.

 

Mais ça a quand même un intérêt pour arrêter son cheval, par exemple.

 

Beudant disait, le rassembler excite les chevaux alors que l’effet d’ensemble les calme.

 

C’est vrai que pour reprendre le contrôle de son cheval, pour le remettre en ordre, pour le calmer, l’effet d’ensemble est très utile. Et même pour préparer le rassembler,

 

L’effet d’ensemble permet de comprimer son cheval avant de lui demander de se rassembler. Parce que le demander quand il est ouvert n’a aucun intérêt.

 

Donc on va regarder ça tout de suite à cheval.

 

L’effet d’ensemble peut servir à arrêter un cheval.

 

Je mets mes mains et mes jambes en même temps et la jument s’arrête. Et je relâche, bien sûr.

 

Je la rassemble en mettant mes mains et mes jambes en même temps également.

 

C’est un exercice un peu délicat, mais qui peut être très utile pour mettre les chevaux dans une bonne attitude de travail.

 

Donc ça peut servir. Il y a pleins d’intérêts à l’effet d’ensemble. Comme je disais, Ça permet aussi de les calmer.

 

Essayez, et vous verrez que ce n’est pas si facile que ça.

 

On peut utiliser l’effet d’ensemble pour préparer n’importe quel exercice ; les départs au galop, le piaffer, …

Articles en lien avec celui-ci :

Comment apprendre l’arrêt à son cheval

Etienne BEUDANT mon maître

François Baucher n’était pas un génie mais …

Je suis Laurent Fumet auteur du livre « 41 mensonges équestres qui vous empêchent de progresser ». J’accompagne les cavaliers à mieux comprendre et respecter leurs chevaux avec la méthode des 3P (Physique, Psychique, Pratique) pour qu’ils obtiennent toujours de meilleurs résultats.

l'effet d'ensemble en équitation

Share Button